mardi 26 mai 2015

MON PREMIER AMOUR


Serge avait six ans et moi deux mois de moins que lui. Nous étions tous les deux en colonie russe. Ma grand-mère y était en tant qu’invitée, je venais lui dire bonjour ou bonsoir. Elle me donnait parfois des bonbons mais ne s’occupait pas de moi.
Pourtant cet amour enfantin  l’amusa autant que les autres adultes.
Serge et moi ne nous quittions pas, je le choisissais quand nous faisions une ronde ou le contraire.
Nous partagions nos bonbons, nos secrets, nous avions même annoncé nos fiançailles aux moniteurs : c’est ainsi que grand-mère apprit notre idylle !
A la fin du mois nous nous sommes embrassés sur la joue avant de nous quitter, tous les deux nous avions des larmes aux yeux. Nous avons échangé nos adresses, se promettant de s’écrire jusqu’à l’an prochain.
Je rentrai avec ma grand-mère, à mon retour je lui demandai l’adresse de Serge, elle m’avoua qu’elle l’avait perdue. Je pleurai longuement, je ne reçus pas de lettres de lui non plus.
L’année d’après je ne retournai pas à cette colonie, ainsi finit mon premier amour. En son nom je m’étais promis d’appeler mon fils « Serge » Je l’ai fait !

Elena 

16 commentaires:

  1. Ma fille a connu le même épisode à la maternelle, son "fiancé" s'appelait Cédric, et aujourd'hui, elle est bien sûr marié avec un autre et son deuxième fils s'appelle Cédric !
    Bien amicalement.

    RépondreSupprimer
  2. ah c'est mignon ! il avait peut etre perdu ton adresse aussi ! ainsi va la vie ! Sergueï un joli prenom ! bonne semaine, bisous

    RépondreSupprimer
  3. C'est tout mimi, mon premier amour a fini prêtre...
    Bises et bon mardi Elena

    RépondreSupprimer
  4. une belle histoire
    bon mardi, Elena

    RépondreSupprimer
  5. on se souviens toujours de son premier coup de coeur ...
    bisous et douce journée

    RépondreSupprimer
  6. Hello Elena,
    Une belle histoire.
    Ah le premier amour, on s'en souvient...
    Bon mardi
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. MA réponse à ton con : "je voudrais bien te cocooner, mais ne le sais pas!"
    *pour ton premier amour, il attendait ta première lettre mais n'osais...
    TU CONTES BIEN TES PREMIERS EMOIS ET TON ECRIT EST TJ POUR MOI SOURCE D'IMMENSE REFLEXION ET DECLENCHE LE FLÖT DU SOUVENIR
    merci

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Elena,
    Mon petit amoureux se prénommait Claude, la dernière fois que je l'ai vu c'était le 6 juin 44, le soir lors du lâcher de bombes sur la ville. " Couchez-vous tous " a crié le boulanger alors que nous avions tous le nez en l'air à regarder les avions. J'étais allongée dans la rue, Claude sur le trottoir, il a reçu la vitrine du coiffeur sur lui, je le revois comme si c'était hier. J'ai appris quelques années après qu'il avait eu la chance d'être en vie, il devait mourir, quelques années plus tard happé par une hélice d'avion
    Et étrange coïncidence, il s'était marié, sa jeune épouse se prénommait Danièle tout comme moi, et mon mari se prénommait Claude, tout comme mon petit amoureux d'enfance ...
    Très bonne nuit à toi.
    Bisous
    Prima

    RépondreSupprimer
  9. bisous et douce journée

    on dirait qu'il va faire beau , je vais prendre l'air au parc aujourd'hui ....

    refaire des photos si je vois des papillons et libellules , cette année j'en vois vraiment peu ...

    bisous et a demain

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Elena,
    Jolie petite histoire d'enfant. C'est vrai que l'on n'oublie jamais son premier amour. Les années passent et reste toujours présents ces premiers émois du coeur. Très bonne fin de semaine. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Elena,
    Jolie petite histoire d'enfant. C'est vrai que l'on n'oublie jamais son premier amour. Les années passent et reste toujours présents ces premiers émois du coeur. Très bonne fin de semaine. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  12. Une belle histoire...moi j'ai tellement bougé que j'ai eu très peu d'amies...ta mémoire est intacte
    alors ce déménagement ?? tu t'en sors

    RépondreSupprimer
  13. Ils sont adorables ces enfants...

    RépondreSupprimer
  14. de la suite dans les idées la petite !!!

    RépondreSupprimer