mardi 18 août 2015

LE RER (véridique)


Depuis 15 ans environ je n’ai plus pris le RER et quand je suis allée à Paris ce fut en voiture.
Mon mari s’est trouvé hospitalisé une semaine à Cochin. J’y suis allée la première fois avec mon fils puis je décidai de prendre le train car il est presque impossible de se garer dans ce coin.
Je monte dans le train et dans mon souvenir après Juvisy on se trouve à Austerlitz et instinctivement après la station Juvisy je descends sans regarder le nom de la gare. Je prends l’escalator et je cherche un taxi, je n’en trouve pas et je n’ai pas de tickets pour le métro ou bus et les guichets sont fermés car il vient d’avoir un enlèvement, je saurai après que c’était un enfant , je marche jusqu’à une station assez loin et enfin je trouve un taxi qui m’emmène à Cochin. Mon mari m’explique pour le retour et s’étonne que je n’aie pas trouvé de taxi à Austerlitz.
Au retour pas de taxi à la station et au bout de dix minutes je rentre aux urgences en leur demandant si c’est possible de m’appeler un taxi. Une dame téléphone, me demande mon nom et me dit :
-         On vous appellera. Je la remercie
Le taxi arrive dix minutes plus tard et m’emmène à Austerlitz côté banlieue, il me fait payer le double du premier et je m’en étonne :
-         Mais ma petite dame quand on fait venir un taxi ça revient plus cher, il fallait attendre à la station.
Je ne dis rien, paye et cherche où aller ? Enfin je demande à un marchand de journaux qui m’indique le chemin et je retrouve le quai qui m’emmène à St Michel.
Quand le train part je m’étonne de le voir s’arrêter à la bibliothèque F Mitterrand et là je comprends qu’à l’aller je suis descendue à François Mitterand au lieu d’aller jusqu’à Austerlitz. J’ai failli éclater de rire mais je me suis retenue de peur qu’on me prenne pour une folle !

Elena 2015 

18 commentaires:

  1. On peut aussi se tromper ! mais cela peut coûter cher, la preuve.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  2. Paris c'est plutôt un cauchemar en voiture et en métro il faut connaître...les taxis c'est une autre histoire, il y en a qui te ferait faire le tour de la ville....
    Bise et belle journée Elena !

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes tout à fait excusable ! Mais les Parisiens ont la chance d'avoir un réseau de transports bien développé, même si c'est galère aux heures de pointe. La voiture n'est pas indispensable pour se déplacer dans la capitale et pour ma part, j'emprunte métro et RER que ce soit pour faire des courses ou des sorties spectacles.

    RépondreSupprimer
  4. c'est dur pour tout le monde, pour les hommes comme pour les femmes, à chacun son travail;
    belle journée, Elena

    RépondreSupprimer
  5. c'est dur pour tout le monde, pour les hommes comme pour les femmes, à chacun son travail;
    belle journée, Elena

    RépondreSupprimer
  6. c'est dur pour tout le monde, pour les hommes comme pour les femmes, à chacun son travail;
    belle journée, Elena

    RépondreSupprimer
  7. angoisse et rire et c'est ça PAIRIS !
    ah les taxis qui font la loi !
    moi, ne vais plus sur les quais de peur de me jetter à l'eau,,
    le desespoir tu comprends ?

    RépondreSupprimer
  8. Je crois que je n'ai plus pris de taxi en France depuis mon enfance !!! je comprends ton désarroi...
    j'espère par contre qu'il y a du mieux pour ton mari
    bisous

    RépondreSupprimer
  9. les seules fois où j'ai pris le RER je me suis sentie comme prise au piège , bien + que dans le métro ici ou a Caracas mais je sais pas expliquer pourquoi car il ne m'est rien arrivé de mal ..... le taxi c'est assez cher ...

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Elena,
    La dernière fois que je suis allée dans Paris ça doit remonter à 2004 pour l'exposition Pharaon à l'Institut du monde arabe. Si je n'avais pas eu la compagnie de mes enfants, je pense que tout comme toi, je me serais perdue alors que j'y ai vécu des années dans le 18 ème, et ensuite à la porte des Lilas !
    Cette petite mésaventure nous a donné l'occasion de te lire et d'apprécier ton humour...dommage que tu as dû stopper ton envie de rire .... Rire fait le plus grand bien.
    Très bonne soirée à toi et bon courage.
    Bisous.
    Prima

    RépondreSupprimer
  11. je connais helas l hopital cochin j avais eu ds pb aux genoux apres accident de la circulation ds paris enfin ca fait + de 20 ans je m en sviens un peu! austerlitz du mment ke c pas le champ de bataille bizes

    RépondreSupprimer
  12. Je ne t'oublie pas malgré mes longues absences. Tu es admirable, quel humour pour nous raconter tes mésaventures.
    De chez ma soeur c'est le train qui m'amène à St Lazare ; comme c'est mon ancien quartier, enfin je travaillais rue de Londres et j'habitais rue Daunou près de l'Opéra, mais alors l'hôpital Cochin, j'en ai entendu parler mais je ne saurais pas y aller.
    Comment te sens-tu dans ton nouvel univers ? As-tu de bonnes nouvelles des médecins pour ton mari ; la médecine fait tant de progrès. Me voici pour quelque temps chez mes enfants. Je suis contente, de Lyon le trajet est quand même bien moins long. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  13. alors là, voilà un scoop .... ! tu as descendu François Mitterand !!!! bon, sinon pour les taxis... qu'ils ne s'étonnent pas d'une certaine concurrence dite "déloyale" alors qu'ils font de l'abus de pouvoir tous les jours sur les touristes et autres !

    RépondreSupprimer
  14. Eh oui Paris a changé et les transports aussi... le mieux est effectivement d'en rire... Bisous Elena

    RépondreSupprimer
  15. juste un petit coucou pour avoir de tes nouvelles Eléna
    doux jeudi
    gros bisous créoles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sonya, merci pour ton passage, bisous

      Supprimer
  16. après plus de 3 ans à Paris, je ne supportais le métro que pour aller au travail ! après je prenais le bus ou me déplaçait à pied ! j'habitais dans le 18ème, les loyers étaient encore abordables !

    RépondreSupprimer
  17. ainsi maintenant tu sais prendre le métro comme une grande c'est en faisant des erreurs que l'on apprend gros bisous et bon week-end et une pensée pour ton mari

    RépondreSupprimer