mardi 25 août 2015

PRESQUE FATALE


Patrick vit arriver Carmen dans son orchestre à la  demande expresse de son Directeur. Elle était violoniste et dans le groupe il n’y en avait pas. Leur orchestre était petit et tous les membres étaient homogènes et s’entendaient bien, ils se faisaient des blagues à la fin d’un morceau chantaient pendant la pause et ne se distinguaient pas les uns des autres par leur attitude. Carmen avait des cheveux longs, un regard mystérieux et pouvait passer pour une femme fatale quand elle souriait. Tous les hommes la fixèrent et Patrick eut du mal à diriger l’orchestre. Malgré tout Carmen essaya de s’adapter mais avait beaucoup de mal et lorsqu’elle jouait on ne voyait qu’elle : elle fermait à moitié ses yeux  langoureux, elle entrouvrait les lèvres et son sourire énigmatique la rendait belle. Elle ne voyait rien tellement elle était plongée dans sa musique.
Au bout d’un mois Carmen disparut comme elle était venue, laissant des cœurs brisés malgré elle car elle n’était pas une allumeuse, sans doute elle ne le remarqua même pas.
Patrick fut soulagé car lui-même s’était épris de cette femme mystérieuse presque fatale mais au moins le concert reprendrait comme avant et la bonne humeur reviendrait laissant Carmen à son destin.

Elena 2015

15 commentaires:

  1. Et voilà, il suffit d'une belle femme pour fiche la pagaille ! (rires)
    Bon mardi

    RépondreSupprimer
  2. Avec la venue d'une violoniste, cet orchestre a dû pouvoir changer de répertoire.

    RépondreSupprimer
  3. hello, I think this is a great blog ..
    are you like it's blog metware.blogspot.com ??

    RépondreSupprimer
  4. excellent récit;
    oui, les animaux présentent beaucoup de contraintes;
    belle journée, Elena

    RépondreSupprimer
  5. excellent récit;
    oui, les animaux présentent beaucoup de contraintes;
    belle journée, Elena

    RépondreSupprimer
  6. QUEL PORTRAIT D'UNE FEMME AU LONGS CHEVEUX ?
    Un peintre illustrerait la scène, mais difficilement les sentiments de chacun
    des yeux entrouverts, écarquillés, surpris, admiratifs, pensifs, étonnés, détonants, brillants, explosifs, d'apparence éteints, furtifs, sensuels...POUR L'ORCHESTRE,
    qt à la dame capellée : en extaze, re^veurs, vides, repliés, rentrés, absents, ensorcelés, ensorcelant l'orchestre, lointains lointains et pourtant si proche des coeurs
    je m'arre^te, j'ai réussi ss dte à te faire sourire de tendresse à la vie

    RépondreSupprimer
  7. ha une femme qui arrive dans un groupe surtout si elle belle c'est toujours un peu la pagaille :)
    soleil en ce moment mais un vent froid du nord glacial , tout le monde en rue a remis sa veste.

    a partir de demain et jusqu'au dernier jour d'aout je fini avec le jardin botanique de Leuven .... en septembre on recommence les recettes.

    bisous et a demain

    RépondreSupprimer
  8. ensorceleuse malgré elle ...
    vous faites bien de sortir un peu, sans prendre de risque mais il faut se changer les idées.
    Bon courage

    RépondreSupprimer
  9. salut
    c'est une ensorceleuse sans le savoir mais bon tout est rentrer dans l'ordre
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Elena,
    Un passage rapide qui a certainement laissé des rêves dans la tête de ces messieurs.
    Je ne m'étais jamais posée la question concernant les points sur la carapace des coccinelles aussi je ne risquais pas de faire cette erreur.
    Très bonne soirée à toi.
    Bisous.
    Prima

    RépondreSupprimer
  11. belle prose ! pas (ou trop) d'avis... ! mais l'intégration dans un groupe est toujours difficile... que ce soit dans un orchestre ou dans une région...

    RépondreSupprimer
  12. Une belle musique, un beau sourire...tout pour plaire !
    Bisous et belle journée Elena
    merci pour ce beau texte !

    RépondreSupprimer
  13. Etrange histoire... qui laisse un goût de mystère et un brin de sensualité. Bisous

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Elena,
    Pas toujours facile de s'intégrer dans un groupe.
    Sans s'en apercevoir elle fait chavirer des coeurs !
    Comment sont les nouvelles du côté de chez vous ?
    Bon jeudi
    Bisous

    RépondreSupprimer
  15. bisous et belle journée , ici de la pluie , vent frais , l'été a l'air vraiment fini ....

    RépondreSupprimer