mercredi 18 mai 2022

 

ALI  BABA et les 40 voleurs

On jouait Ali Baba et les 40 voleurs à Paris à 2 stations de métro de chez nous, je demandai à mon père s’il voulait venir avec moi, il me répondit :

-        Tu as 15 ans tu peux y aller seule,  voilà pour la place et rentre aussitôt après.

-        Merci papa.

Je trouvai facilement le cinéma et je pris mon billet puis je fis la queue comme les autres. Ce qui me frappa en rentrant c’est que tous parlaient arabe et je me sentis un peu seule brusquement. L’ouvreuse me plaça à côté d’un couple avec des enfants et je me sentis rassurée. Le film était en français et il me plut beaucoup, de temps en temps j’entendais des commentaires en arabe mais cela ne me gênait pas du tout. Pour la première fois les arabes qui étaient dans cette salle se comportaient bien avec moi, ils ne me disaient pas des mots salaces comme dans la rue et je me sentis en confiance parmi eux.

En revenant à la maison je racontai à mon père que j’étais sans doute la seule française au cinéma et il fut assez étonné puis il regarda la carte et me dit :

-        C’est un quartier arabe, en principe tu es venue chez eux et ils t’ont respectée. C’était aussi ainsi que j’avais ressenti les choses.

Elena



4 commentaires:

  1. bonjour Ln, belle experience, au cinema , dans un quartier arabe ! bon mercredi bises

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Elena
    sans doute un classique dans leur répertoire, pour ce qui est du respect il doit être réciproque
    bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bizarre je n'ai jamais eu de problème particulier de ce genre...pourtant à côté de mon quartier quand j'étais enfant, il y avait une cité, on jouait avec les enfants sans faire de différence !! Pourquoi avoir peur, le respect doit être réciproque et tout se passe bien. Enfin c'est mon avis et pour moi qui aie travaillé dans des établissements de zone sensible je peux te dire que ça se vérifie. Bisous

    RépondreSupprimer